Bienvenue sur Magie-Sorciers
Magie Noire

Les milieux pratiquant la magie ne sont pas, à l'instar du milieu scientifique, unifiés dans leur convention de langage ou de catégorisation.
Chaque tradition ou culture possède ses propres définitions des catégories magiques, les couleurs par exemple n'ont pas les mêmes sens en fonction des cultures. Les catégorisations dont nous parlons ici ne sont donc absolument pas des conventions universelles, et leur sens peut varier en fonction de la communauté qui les utilise.
Il s'agit donc de procéder avec prudence lorsqu'on cherche à définir ou comprendre les particularités de la magie, et surtout faire attention à ne pas faire d'amalgame en confondant par exemple des catégories nommés par le même mot mais n'ayant pas le même sens en fonction des milieux ésotériques.

Une importante part des adeptes modernes de la Magie considèrent que la magie est une, provenant des lois même du monde, et que ce n'est que son utilisation particulière et nos intentions qui permettent de la catégoriser.
La magie ne serait donc pas divisée par nature, mais sa séparation en différentes catégories permet de classifier plus aisément les différentes pratiques, de porter des attentions particulières à certaines "tendances" attachées à certains types de rituels, de pratiques.
Pour certains, cette catégorisation de la magie ne sert qu'à améliorer la concentration des pratiquants, en leur permettant de se servir de la force de certains symboles (couleur ou autre) pour mieux se placer dans certains états d'esprit, plus efficaces pour les objectifs qu'ils se sont fixés.
La catégorisation de la magie, dans ce cas, ne serait alors qu'une technique utile, mais ne dépendrait pas de la nature même de la magie. Certaines techniques habituellement classées en magie noire pourraient donc par exemple être utilisées pour le bien, et d'autres de magie blanche pour le mal.

Par Damien