Bienvenue sur Magie-Sorciers
La Magie Noire

La différence entre la magie noire et la magie blanche tient surtout de la pratique. La magie blanche utilise les pierres, les plantes, les métaux, les couleurs, tandis que la magie noire utilise les démons, l'envoûtement, la nécromancie (l'art d'asservir la volonté des morts). La magie noire au départ sert à nuire. Ceux qui la pratique veulent obtenir des biens ou le pouvoir sur une personne et même parfois allant jusqu'à la détruire tant physiquement que mentalement.

Il y a de nombreuses pratiques de magie noire, allant de la plus simple à la plus complexe. D'anciennes pratiques ont disparu, car elles sont aujourd'hui prohibées par la loi, tant cela était dangereux. La magie noire au moyen-âge, comportait des pratiques macabres. En effet, les sorciers d'autrefois pouvaient sans être inquiétés, déterrer les morts et tout particulièrement les pendus, dont certaines parties de leur corps étaient fortement prisées pour la bonne réalisation des cérémonies. De nos jours, les nouveaux sorciers prennent des objets appartenant à la personne qu'ils veulent les envoûter.

Cercle magique, encens, bougie, épée, miroir magique, baguette magique etc... sont les objets les plus important pour conduire une séance de magie noire à terme.

Le véritable Satanisme

Que de mensonges courent sur le Satanisme! Nous faisons référence au vrai satanisme, la religion d'Anton Lavey. Les gens ont très peur dès qu'ils entendent le nom de Satan et par conséquent et on a des à priori négatifs sur cette religion (ce sont les satanistes eux-mêmes qu'ils qualifient leur pratique comme une religion). Néanmoins, il y aura toujours des hurluberlus qui se qualifieront de satanistes et qui donneront une fausse image de cette "religion". Il ne faut pas confondre Satanisme avec "sectes satanistes" qui poussent à l'extrême les commandements de leurs adeptes comme des sacrifices.

Tous les satanistes sont généralement athées car Satan n'est pas un dieu mais bien une force de la nature. On respecte et protège la nature et donc les sacrifices d'animaux ne sont pas tolérés. De plus, les actes sexuels doivent se faire avec des personnes majeures et consentantes. Cette religion consiste à dire qu'il n'y a ni Dieu, ni Satan, que l'homme est maître de sa propre vie et qu'il est libre de faire ce qu'il veut dans la mesure où cela n'entrave pas la liberté d'autrui.

Par Damien